Tous les articles

5 septembre 2016

8 mai 2016

« F.A.I.R.E ENSEMBLE » n’est pas seulement un concept, c’est avant tout une démarche collective destinée à agir pour réussir. C’est la démarche que je vous propose en faisant de la première fédération de parents d’élèves,une banque d’idées.
icon-pdf  lire la suite

Lire la suite

8 avril 2016

Journal "Regards de parents" - Avril 2016

La FCPE organise son congrès national à Marseille du 14 au 16 mai 2016,
et je peux vous dire que c’est pour nous une très grande fierté.
La FCPE 13 accueillera lors de ce congrès les différentes délégations mais aussi de nombreux invités parmi lesquels Najat VALLAUD-BELKACEM.

icon-pdfLire la suite

Lire la suite

8 mars 2016

Journal "Regards de parents" - Mars 2016

Pourquoi les parents s’engagent contre la réforme du collège ?

Résister-Rassembler-Reconquérir : trois verbes qui résument notre engagement en faveur de l’école républicaine à laquelle nous sommes très attachés.
Notre fédération se porte mal et pourtant elle possède un potentiel inestimable qui doit être au service de ses adhérents.

icon-pdfLire la suite

Lire la suite

26 février 2016

Dotation Globale Horaire

Motion-DGH-FCPE-13-du-26-02-16 Motion en faveur de l’augmentation de la DGH dans tous les établissements des Bouches du Rhône

icon-pdfLire la suite

Lire la suite

8 février 2016

Journal "Regards de parents" - Février 2016

Marseille accueillera le congrès national de la FCPE

Nous avons choisi, lors du prochain Congrès à Marseille, d’ouvrir une nouvelle voie, celle du rassemblement, du respect, du dialogue, de la tolérance mais aussi celle de la fraternité.
Cette notion de fraternité n’est pas un vain mot, c’est l’acceptation de l’autre, de la différence et c’est bien cette différence qui fait la force d’une organisation démocratique comme la nôtre.

Lire la suite

1 février 2016

28 janvier 2016

27 janvier 2016

6 janvier 2016

Journal "Regards de parents" - Janvier 2016

La FCPE 13 vous présente ses meilleurs voeux à l’occasion de cette nouvelle année 2016.

Le mot du président.

Inutile de vous dire que dans ce moment où je m’adresse à vous, c’est avant tout l’émotion qui me gagne. Émotion d’abord pour l’année qui vient de s’écouler avec les attentats qui ont secoué notre pays et ébranlé nos institutions.

Lire la suite

2 décembre 2015

Journal "Regards de parents" - Décembre

DEBOUT la République

Lucie AUBRAC disait : le verbe RÉSISTER doit toujours se conjuguer au présent, c’est bien ce que compte faire la FCPE des Bouches du Rhône.

Lire la suite

12 juin 2015

Journée de la dyslexie, dyspraxie....

Le Café DYS : journée de la dyslexie, dyspraxie....
Venez partager et débattre sur les troubles de l’apprentissage

Samedi 13 juin 2015 à 13h30
Collège Camille Claudel, 49 avenue du 8 mai 1945, 13127 Vitrolles

Lire la suite

19 janvier 2015

Appel à la mobilisation

Orphelines mais pas seules

La sombre actualité de ces derniers jours, où la Nation toute entière se tourne vers l’Éducation Nationale, doit appeler chacun à prendre ses responsabilités.
La Fédération des Conseils de Parents d’Élèves des Bouches du Rhône appelle l’ensemble des parents à se mobiliser devant le Rectorat, à l’occasion de la tenue du Comité Technique Académique (CTA).
L’objectif du rassemblement étant de réclamer un examen très approfondi pour chacun des établissements scolaires mécontents quant à leur sortie du dispositif d’éducation prioritaire.
Un refus provoquerait une profonde injustice pour les élèves et leurs parents qui vivent dans des quartiers, où demeurent encore trop souvent des difficultés économiques et sociales majeures.
Dans le contexte économique, où l’école s’avère l’unique source d’espoir pour tant de parents soucieux de la réussite de leurs enfants, on ne peut pas prendre de telles décisions sans mesurer les conséquences.

Lire la suite

16 janvier 2015

Mort d'un lyceen

Mickaël n’avait que 16 ans
La FCPE 13 veut rendre un hommage à Mickaël qui, le 12 janvier, sortant du lycée a été agressé par un jeune qui lui a ôté la vie. Michaël n’avait que 16 ans et laisse un grand vide autour de lui, parmi ses amis et surtout sa famille.
Extrêmement affectés par la disparition brutale de ce jeune lycéen, nous voulons apporter tout notre soutien à ses parents. L’émotion est grande parmi la communauté des parents qui s’associe au chagrin de tous ceux qui aimaient Mickaël.
Dans cette dure épreuve qui les accable, nous voulons leur témoigner toute notre affection et notre solidarité sans faille. Nos pensées vont également à ses camarades de classe, mais aussi à ses professeurs et à l’ensemble du personnel du lycée Camille Jullian à Marseille.
Inutile de rappeler que les multiples violences qui agitent la cité phocéenne inquiètent profondément les parents et qu’aujourd’hui, cette brutalité inouïe s'invite partout y compris dans les cours d'écoles. Nous restons persuadés que l'éducation demeure un rempart majeur contre ce fléau qui gangrène notre société.
Afin de prévenir et gérer la violence en milieu scolaire, la FCPE 13 rappelle encore que ces phénomènes graves qui touchent les établissements scolaires et notre jeunesse doivent être traités à leur juste mesure.
L’agression d’un adolescent ne doit pas être passée sous silence, bien au contraire. Elle doit faire l’objet d’une très large consultation de l’ensemble de la communauté éducative.
La FCPE 13 réclame des mesures immédiates afin de lutter contre les véritables problèmes d’insécurité en milieu scolaire et aux abords de ces établissements.
La FCPE 13 préconise que les collèges et les lycées doivent rester des lieux de confiance, d’apaisement et de sérénité pour tous. Ceci implique évidemment la présence d’adultes supplémentaires dans les établissements scolaires.
La violence de cet acte inacceptable, créée un climat d’inquiétude légitime.

Lire la suite

12 janvier 2015

Je suis Charlie

Comm-de-Presse-09-01-15-charliehebdoLa FCPE 13 condamne fermement l’attentat sanglant perpétré, au siège du journal « Charlie Hebdo ».

Nos pensées les plus solidaires vont à l’ensemble des victimes, à leur famille et à leurs proches.

La FCPE 13 s’associe à la protestation des républicains qui, en France et dans le monde, condamnent sans aucune équivoque cet odieux massacre qui a coûté la vie à 12 innocents.
Les dessinateurs, les journalistes et les écrivains de « Charlie Hebdo » se battaient au quotidien pour la liberté d’expression, la liberté de pensée et finalement pour une société meilleure, dénuée de violence.
C’est pourquoi nous invitons la communauté éducative à se saisir, entre autres, de la Semaine de la Presse et des Médias à l'école, de la Charte de la laïcité afin que les élèves puissent construire leur esprit critique.

Pour nous, l’école républicaine demeure le lieu majeur d’éducation à la laïcité pour tous les jeunes car elle joue un rôle essentiel pour l’avènement d’une société plus harmonieuse et plus humaine.

Nous tenons à réaffirmer, ici, que la laïcité et la liberté d’expression sont de vrais enjeux et seul, l'enseignement de ces valeurs apportera des réponses à cet acte odieux. Aujourd'hui plus qu'hier encore, nous devons rester unis et solidaires autour des valeurs républicaines.
Afin de faire reculer l’obscurantisme, la barbarie et la haine des autres, la FCPE 13 demande à tous ses adhérents et à l’ensemble de nos concitoyens de participer à la marche de solidarité qui aura lieu à Marseille le samedi 10 janvier et dans les autres villes du département.

Forts de nos différences, nous continuerons de faire vivre la démocratie
par la solidarité, la justice et la fraternité.


icon-pdfVoir l'article

Lire la suite

18 septembre 2014

La FCPE 13 demande l’aide d’un médiateur...

La FCPE 13 demande l’aide d’un médiateur pour sortir de la crise...

Après des semaines d’attente dans l’angoisse, la situation des parents continue de s’aggraver lourdement, ici à Marseille, avec la crainte de perdre leur travail.
La ville est toujours dans l’incapacité d’assurer l’accueil des enfants le vendredi après-midi ce qui marque l’échec du service public de l’éducation. Les parents sont excédés, ils sont en droit d’attendre des solutions car aujourd’hui, ils subissent une crise sans précédent et les élus marseillais les méprisent.
La loi du silence n’est pas une solution acceptable. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités car la situation de ces parents qui travaillent est devenue extrêmement préoccupante.
La République ne peut observer la situation des petits marseillais dans l’indifférence...
Nos élèves ont également des droits. Le Président de la République nous avait promis le changement, la refondation de l’école et l’harmonisation des temps scolaires prenant en compte les besoins de l’enfant et
il avait fait naître un espoir. Aujourd’hui, il est important de placer l’enfant au coeur de ce grand projet où l’éducation redevienne une priorité et une réalité pour tous les écoliers.
Qu’en est-il, ici à Marseille ? Des milliers de petits marseillais sont dans la rue les vendredis après-midi, avec leurs parents car la mairie s’obstine à ne pas les accueillir dans les écoles, faute de moyens dit-elle...
Nous exigeons que la municipalité mettent rapidement en place de véritables activités périscolaires et qu’elle cesse enfin de jouer avec les nerfs des parents d’élèves.
Nos enfants méritent une attention particulière et nous réclamons des solutions d’urgence pour les familles qui travaillent car leur situation s’émiette de jour en jour et fragilise ainsi la cohésion familiale.
La FCPE 13 reste extrêmement mobilisée et demande au gouvernement de soutenir les parents d’élèves en grandes difficultés, de dépêcher un médiateur pour trouver une issue à cette situation de crise grave dont
les parents sont les premières victimes. Pour nous, une solution viable est toujours envisageable.
La ville de Marseille doit assurer sa mission de service public pour sortir de la crise...
Nous demandons à Monsieur le Préfet l’organisation d’une table ronde avec l’ensemble des partenaires concernés : le Rectorat, la Mairie de Marseille, les enseignants, les parents comme le personnel municipal
pour trouver une issue durable à cette situation injuste qui risque de se dégrader davantage....

Compte tenu de l’urgence de ce dossier, les organisations syndicales et les organisations de parents appellent à poursuivre la mobilisation, dans l’unité, en manifestant.

Samedi 20 Septembre 2014 à 14 h30
du Vieux Port (quai des Belges) jusqu’à la Mairie.



icon-pdfVoir l'article

Lire la suite

Informations supplémentaires