FCPE Région PACA

Les conseils départementaux FCPE de la région PACA signe un appel commun pour dénoncer la politique de démantèlement de l’Ecole publique dans notre région.

Les conseils départementaux FCPE de la région PACA ont décidé de se réunir le samedi 11 février à Toulon pour dénoncer la situation catastrophique de l’école publique dans notre région. Une école victime d’une politique scolaire à la merci du dogme de la restriction budgétaire sans aucune connexion avec les aspirations des parents et les besoins d’une société moderne.

Le constat est dans notre région sans appel :
- classes surchargées
- Mise à mort du RASED
- classes de maternelles fermées
- suppressions massives d’enseignants et de personnel d’encadrement
- augmentation du nombre d’heures perdues car non remplacées
- impossibilité de mettre en oeuvre l’accompagnement personnalisé en lycée
- évaluation et sélection des élèves en grande section de maternelle

Le gouvernement joue les apprentis sorciers avec l’avenir de nos enfants !

Il est grand temps de prendre conscience que c’est l’avenir même de milliers de femmes et d’hommes que le gouvernement est en train de tuer.

Face aux suppressions de postes, aux classes surchargées, aux enseignants mal formés, la fonction principale de l’Ecole ne semble plus être, pour nos dirigeants, d’éduquer et de former les générations futures mais de faire des économies et surtout de sélectionner en son sein une élite.

Si aujourd’hui 20 % d’une classe d’âge quitte le système scolaire sans diplôme ni qualification : futurs adultes, promis au chômage ou aux petits emplois dévalorisés.

Qu’en sera-t-il demain, avec cette Ecole du tri et de l’exclusion, dans une société de plus mondialisée qui aura tant besoin de femmes et d’hommes formés et qualifiés.

Face à l’attitude dévastatrice et sans précédent d’un gouvernement qui n’a pas su donner à l’Ecole les moyens pour réduire les inégalités sociales de départ en donnant sa chance à tous et à quelques mois de l’élection présidentielle, la FCPE et les parents ne peuvent plus rester dans l’incertitude et se suffire de promesses vagues.

La FCPE a donc choisi d’interpeller directement le 17 mars prochain les candidats à l’élection présidentielle.

L’objectif de cette campagne d’interpellation est clair : aller au fond des programmes de chaque candidat et répondre aux questions que se posent les parents d’élèves.

Cette campagne sera relayée par chaque conseil départemental dans toute la région PACA.

Informations supplémentaires