MARSEILLE à nouveau montrée du doigt !

Alors que la réforme des rythmes scolaires peine à se mettre en place dans la deuxième ville de France, parents, personnels territoriaux et enseignants se mobilisent pour faire respecter le droit, ici à Marseille.
Après des semaines de discussions avec la mairie, nous avons obtenu la mise en place du service minimum mais nous regrettons sa généralisation dans l’ensemble des établissements scolaires de la commune.
La FCPE 13 réclame d’autres choix pour l’école et demande que la ville de Marseille assure pleinement sa mission de service public et qu’elle mette en oeuvre, dans les plus brefs délais, l’accueil des enfants dont les parents travaillent et au-delà qu’elle assure à tous les petits écoliers marseillais des activité périscolaires de qualité, gratuites et pérennes.
La FCPE 13, principale fédération de parents d’élèves, réitère sa volonté de construire un projet ambitieux qui place nos enfants au coeur et conduise vers l’élaboration de vraies activités éducatives.
La ville de Marseille doit garantir aux usagers du service public un mode de garde adapté qui garantisse aux parents de travailler sereinement car l’absence d’un réel dispositif fragilise la cohésion familiale.
La FCPE 13 souhaite peser de son influence auprès des autorités pour faire respecter le droit des enfants comme celui des parents d’élèves car cette situation injuste les pénalise fortement.
Si la FCPE 13 veut s’emparer du débat sur l’école dans la cité phocéenne, c’est pour influencer les choix que la municipalité fera en matière d’organisation des rythmes scolaires, de réhabilitation des écoles mais aussi des questions liées à la restauration. Notre fédération s’inscrit dans une vraie démarche collective pour défendre l’école républicaine, soutenir les parents et favoriser ainsi le bien-être de nos enfants.

La FCPE 13 appelle l’ensemble des parents d’élèves à se rassembler devant l’Hôtel de Ville,
Vendredi 12 Septembre à 14 h 30 pour exiger l’application du décret Peillon...

icon-pdfVoir l'article

C.P.E : Comité de Liaison des Parents d’Élèves de Marseille

La FCPE 13 crée son propre comité de liaison sur Marseille. Il s’adresse à tous les adhérents et à tous ceux qui souhaitent la rejoindre.
La rentrée scolaire 2014/2015 s’annonce extrêmement compliquée et ce collectif a pour but de soutenir l’ensemble des parents d’élèves et défendre, à leurs côtés, l’école de la République.
Un collectif de femmes et d’hommes visant à mieux servir la cause des enfants.
Notre fédération va mettre en place 16 antennes dans les 16 arrondissements de la ville. Un vrai dispositif de proximité qui répond aux très nombreuses attentes des parents d’élèves de la commune.
Ce Collectif des Parents d’Élèves de Marseille, sous l’égide de la FCPE 13, a pour vocation de mutualiser, de rassembler, de proposer et de coordonner des actions communes. Il disposera de réels moyens pour agir en faveur de l’intérêt général.
La FCPE 13 s’engage dans une démarche collective pour mener une bataille d’idées, ici, à Marseille afin d’apporter au service public d’éducation de la ville, un nouveau souffle. Ce collectif de proximité favorise cet idéal qui nous anime au quotidien : lutter contre le renoncement et le rejet de l’autre.
La FCPE 13 reste toujours à l’avant-garde en matière d’éducation et d’idées.
Pour nous, l’éducation demeure une priorité. Pourtant, elle suscite des questionnements mais également des inquiétudes chez les enseignants et les parents d’élèves. Ce collectif apportera aussi des réponses car la FCPE 13 est la seule force d’appoint reconnue par les autorités de l’Éducation Nationale.
La FCPE 13, première fédération de parents d’élèves dans notre département, est à l’avant-garde, elle veut s’emparer du débat sur l’école dans la cité phocéenne et peser ainsi dans les choix que la municipalité fera en matière de rythmes scolaires et de service public de restauration mais nous souhaitons surtout combler un vide pour contribuer, ici à Marseille à la refondation de l’école...

Voir l'article

Face à l’immobilisme, la FCPE 13 se mobilise...

Face à l’immobilisme, la FCPE 13 se mobilise aux côtés des parents...

Après des semaines d’attente, la ville de Marseille a annoncé que les parents devront récupérer les enfants les vendredis après-midi, qu’il n’y aura ni garderie, ni d’activités périscolaires pour les élèves.
Une situation injuste pour les écoliers marseillais qui ne bénéficieront pas des bienfaits de cette réforme qui les place au coeur d’un projet ambitieux. Au-delà des parents d’élèves, c’est toute la communauté éducative qui s’indignent que la mairie n’assure pas les activités éducatives comme le prévoit le décret.
Une décision qui provoque l’incompréhension et la colère chez les usagers du service public d’éducation comme elle développe un sentiment d’angoisse pour les familles qui ne pourront pas récupérer les enfants.
La FCPE 13 demande que la ville de Marseille assure un service minimum.
La FCPE 13 veut s’emparer du débat sur l’école dans la cité phocéenne et peser ainsi dans tous les choix que la municipalité fera en matière d’organisation de la réforme des rythmes scolaires comme du maintien du service public le vendredi après-midi. Il en va de la responsabilité de l’ensemble des élus marseillais.
Les parents d’élèves ne seront pas les otages de comportements irresponsables qui nuisent aux intérêts de nos enfants et fragilisent la cohésion familiale. La FCPE 13 réclame que la municipalité de Marseille mette rapidement en place, dès vendredi, un mode de garde adapté qui réponde aux attentes des familles.
Face à un refus qui pénaliserait fortement les parents, la FCPE 13 lancera l’Opération écoles ouvertes vendredi après-midi et demande au Maire de Marseille de mettre à la disposition des parents d’élèves les écoles de la ville afin qu’ils assurent, eux-mêmes, l’accueil des enfants.
La FCPE 13 refuse de se substituer au service public mais assurera la prise en charge des élèves afin de pallier aux insuffisances et aux carences des services municipaux.
Nous demandons aux parents, aux grands parents mais aussi aux partenaires de l’école publique de se mobiliser très largement dans l’ensemble des écoles de la ville, les vendredis après-midi pour défendre la cause des enfants et faire triompher les valeurs républicaines...

Voir l'article

La ville de Marseille recule devant la mobilisation...

La ville de Marseille recule devant la mobilisation des parents d’élèves...

Les parents d’élèves assureront la garderie dans les écoles de Marseille.

C’est une petite victoire pour les parents. La FCPE 13 n’a cessé, durant des semaines, de plaider en faveur des familles dont les parents travaillent afin que l’accueil des enfants soit assuré le vendredi après-midi.
Après de très longs jours de discussions et la mobilisation des parents d’élèves autour de nos propositions, la ville de Marseille a décidé de mettre en place une garderie mais pas avant le vendredi 12 septembre.
Une décision qui provoque l’indignation et la colère chez les usagers du service public.
Dès ce vendredi 5 septembre, nous demandons à tous les parents, aux grands parents et aux partenaires de l’école publique de se mobiliser très largement dans l’ensemble des écoles de la ville, vendredi après-midi pour assurer l’accueil des enfants des parents qui travaillent. Notre mobilisation doit s’amplifier davantage
dès aujourd’hui pour exiger que des efforts considérables soient consentis par la ville de Marseille.
Nous réclamons que l’on place l’intérêt de l’enfant au coeur d’un projet audacieux et nous sommes prêts pour le bâtir en faisant appel aux savoir-faire des associations d’éducation populaire de la même manière, nous devons faire appel à l’intelligence et au volontariat des étudiants marseillais.
Marseille dispose d’atouts majeurs, d’un patrimoine exceptionnel et d’infrastructures qui font rêver.
La deuxième ville de France doit être au centre d’une ambition qui offre le meilleur en matière d’éducation et d’idées nouvelles aux familles dont le but est de défendre la cause des enfants et apporter des solutions dans le cadre d’un service public auquel la FCPE 13 est profondément attachée.
Désormais, un grand chantier nous attend tous. La FCPE 13 appelle les parents d’élèves à se mobiliser autour de nos conseils locaux pour élaborer des propositions et transformer l’école de la République.
La FCPE 13 appelle les parents, les enseignants mais aussi les responsables associatifs à réfléchir ensemble et définir les contours d’un grand projet, tourné résolument vers l’avenir...
Ce travail indispensable demeure une chance pour l’avenir de nos enfants.
Il aura le mérite d’offrir à tous les petits écoliers marseillais des perspectives d’avenir et de bénéficier d’activités périscolaires qui soient à la hauteur de nos exigences.

Voir l'article...

ARLES CAMPUS le 7 février 2014

Tout comme l’année passée, l’ensemble des adhérents FCPE du Bassin d’Arles sont invités à participer amplement aux 2 manifestations qui auront lieu le :

Vendredi 7 février 2014
Arles Campus de 9h30 à 19h00
ainsi qu’à La Nuit de l’Orientation de 17h00 à 21h30

Nous nous sommes engagés à représenter notre Fédération et à défendre nos idées, nos valeurs et à les partager avec les autres parents qui ne les connaissent pas encore. Notre but est de les informer et d’être à leur écoute pour essayer de trouver ensemble des solutions aux problèmes que nos enfants rencontrent dans les établissements (du collège au lycée) mais aussi de faire de l’information auprès des plus jeunes !

Le moment charnière est entre 17h00 et 19h00 car nous devrons tenir les 2 stands ouverts ! Nous vous demandons de nous soutenir pour cette journée primordiale et si possible de donner un peu de votre temps. Pour cela veuillez nous informer de vos disponibilités aux coordonnées suivantes et nous organiserons ainsi un planning.

Géraldine MARTIN : 06.23.68.45.19 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Ratiba BENABDERRAHMANE : 06.09.30.41.01 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
(secrétaire et présidente du Comité de Parents d’Elèves F.C.P.E de la ville d’Arles)

Informations supplémentaires